DRIS M’HAMMEDI : LE COACH DU BONHEUR NOUS EXPLIQUE SA PHILOSOPHIE

Driss Mhammedi coach du bonheur bientôt au Maroc

 Dris M’hammedi décide de quitter une vie bien rangée pour aller vivre autrement à Bali. Il partage sa philosophie de vie avec le monde, en offrant ses services aux jeunes entrepreneurs. Bientôt Maroc pour quelques mois, il partage son histoire et son expérience.

Un corps sain dans un esprit sain, c’est tout simplement la base des principes de Dris Mhammedi. Depuis Bali, il partage sa philosophie de vie et devient coach du corps et de l’esprit. «Je ne suis pas un coach de vie, mais plutôt un coach mindset & performance (État d’esprit et performance). Je travaille exclusivement avec des jeunes entrepreneurs qui sont confrontés à des challenges au travail et dans la vie. Je les aide à trouver l’équilibre et l’état d’esprit qui va leur permettre d’atteindre de manière efficiente leurs objectifs dans tous les aspects de leur vie», explique le jeune Dris Mhammedi, qui puise dans une approche de coaching à la fois pragmatique et scientifique tout en mobilisant le côté spirituel, mais sans tomber dans le cliché dont souffre ce dernier.

Driss Mhammedi coach du bonheur bientôt au Maroc
Dris M’hammedi était directeur artistique pendant 10 ans et travaillait pour les plus grandes agences de publicité. Un travail prenant et stressant qui le conduit au burn-out et à réaliser qu’il désire vivre de sa passion.

Un processus qui mène à des résultats et à des performances maximum. Seulement, il ne s’agit pas uniquement de performances financières ou physiques, selon le coach.

Il s’agit de trouver un équilibre entre le travail et la vie, les émotions, la santé, la gestion du temps afin de devenir un meilleur leader, partenaire, ami.

«Le plus important est de savoir prioriser selon nos cycles de vie tout en étant conscient de l’importance que jouent ces cycles à un moment donné, selon la société dans laquelle nous vivons», continue Dris Mhammedi, qui s’est posé les mêmes questions existentielles par le passé.

En effet, le jeune homme commence à s’adonner au fitness et au yoga et trouve un équilibre dans ce domaine qui le pousse à devenir coach afin d’inspirer les autres. Après plusieurs formations et une «NLP Master Practitioner Coaching and Social and Emotional Intelligence Certification», il devient coach certifié. Aujourd’hui, il décide de partager ses connaissances et son expérience avec les «millennials»: «Des études ont montré que 3 personnes sur 4, âgées entre 25 et 34 ans, ne sont pas satisfaites de leur situation professionnelle et de l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle». En effet, selon le coach, la plupart de ces jeunes sont obsédés par le chemin qu’ils se doivent d’emprunter pour réussir, et sont anxieux quant au fait de trouver un emploi qui ait du sens. «Le passage des études au monde du travail est souvent violent et en décalage avec les attentes de ces jeunes. Ils peuvent également réaliser qu’ils font ce qu’ils sont supposés faire et ce qu’on attend d’eux sans aimer ce qu’ils font réellement». Un raisonnement et une clairvoyance qui les stressent, qu’ils ont du mal à s’avouer parfois et qui remet en question le chemin à suivre, l’avenir qui les attend.

 Le coaching permet de se surpasser, de devenir meilleur. C’est le meilleur investissement personnel que l’être humain puisse faire car les retours sur investissements sont énormes».

L’expert marocain n’est pas là pour leur trouver des solutions mais pour les aider à les trouver eux-mêmes en faisant un travail sur soi. Il les guide en travaillant sur la conscience de soi, en mettant en place des objectifs réalisables et les outils afin de les accomplir, en définissant des stratégies pour pointer les pannes et les blocages. Une approche similaire au coaching sportif d’un grand athlète: évaluer l’état avec les forces et faiblesses, déterminer les buts et objectifs à atteindre, adapter l’entraînement à ses besoins, le mettre à exécution en le motivant. Un travail basé sur l’écoute, l’échange et en instaurant un climat de confiance. «Je ne suis pas un magicien qui va régler tous les problèmes d’un coup de baguette magique. J’aide et je guide, mais le client doit être conscient qu’il doit mettre toute son énergie dans le travail qu’on entreprend ensemble», confie Dris Mhammedi, qui se retrouve souvent confronté à des attentes trop grandes. «Il ne faut pas attendre d’avoir un problème pour faire appel à un coach! Le coaching n’est pas une thérapie. Le coaching permet de se surpasser, de devenir meilleur. C’est le meilleur investissement personnel que l’être humain puisse faire car les retours sur investissements sont énormes».

Lire Aussi  Messieurs: comment traiter la chute de cheveux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *