Yasmina Filali, une marocaine à Davos

Présidente de la Fondation Orient-Occident, Yasmina Filali a animé cette année encore, plusieurs ateliers à Davos.

Dirigeants d’entreprises, responsables politiques, intellectuels ou journalistes, chaque années des leaders des quatre coins de la planète se réunissent à Davos pour débatte des problèmes urgents et améliorer l’état socio-économique du monde.

En tant que Présidente de la Fondation Orient-Occident, lauréate du Prix pour l’entrepreneuriat social 2016, membre du World Economic Forum et du Conseil de la Migration pour les deux années à venir, Yasmina Filali a été invitée cette année encore, au forum économique de Davos où elle a animé plusieurs ateliers sur la crise migratoire en Europe et dans le pourtour méditerranéen. A travers son expérience, Yasmina Filali a développé une réflexion sur la question de la crise migratoire qui lui a value d’être invitée à Davos pour sensibiliser les dirigeants de la planète sur une meilleure manière de faciliter les relations entre le migrant et l’entreprise.

Lire Aussi  CES PARCOURS DE FEMMES MAROCAINES QUI NOUS INSPIRENT

Au Maroc, ce sont plus de 2000 migrants en provenance d’Afrique subsaharienne, de Syrie, du Yemen, d’Irak, de Palestine ou d’Afghanistan qui transitent chaque année dans les centres d’accueil de La Fondation Orient-Occident. En Italie, une réflexion est actuellement en cours pour reproduire l’expérience de la Fondation sur l’inter-culturalité en tant que moteur facilitant l’intégration de “l’Autre” dans sa société d’accueil.

Dans un contexte actuel qui favorise la montée de la haine, du racisme et du populisme, Yasmina Filali pilote un projet sur l’employabilité du migrant dans l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *