Grossesse: ces 5 choses qu’on oublie de vous dire

La preuve que la grossesse est une expérience sans pareil, c’est que juste après l’accouchement, on oublie tout! Fort heureusement, du reste!.

Vous attendez un heureux événement? Heureux, oui mais bouleversant aussi! Pendant la grossesse, vous aurez l’impression que votre corps échappe à votre contrôle, sans parler de vos hormones qui se mettront en furie ! Voilà 5 choses que vous découvrirez “seule“ et qui vous prépareront à devenir une super maman !

Comme un gout de fer en bouche

Si vous croyez que les premiers mois de grossesse sont désagréables à cause des nausées et des vomissements, vous êtes loin du compte! Figurez-vous, mesdames, qu’au cours des 3 premiers mois de grossesse vous aurez tout le temps l’impression d’avoir un gout de rouille en bouche. Si fort, si âpre qu’il vous en coupera l’appétit. Cela est dû à la prise de comprimés d’acides foliques, prescrits par votre gynécologie, dont le but est de garantir le bon développement du tube neuronal de votre bébé. Et oui, bébé passe avant tout !

Des rêves dignes de grands scénarios de films

Et si vous pensiez à une carrière dans le cinéma ? Pendant vos neuf mois de grossesse, vos nuits ressembleront rarement à de longs fleuves tranquilles. Vos rêves seront particulièrement nombreux, parfois mouvementés, fortement angoissants, intrigants ou au contraire apaisants et réconfortants. Tout ce remue-ménage nocturne finira par vous fatiguer, car vous êtes loin du bon vieux sommeil réparateur. Un conseil, parlez-en à votre gynécologue qui saura vous prescrire une cure de magnésium, histoire de retrouver la forme… pour donner la vie !

Hypersensibilité, gare aux hormones !

Durant la grossesse, vous vivrez de grands changements physiologiques et psychologiques. Vos émotions seront exagérées, vos réactions imprévisibles et votre humeur changeante. Mais vous n’y pouvez rien ! Récapitulons, au programme : émotivité, crises de larmes, sautes d’humeur, hypersensibilité, colère, irritabilité et susceptibilité seront au menu. Malheureusement, certains couples s’éloignent faute de ne pas savoir communiquer. Faites de votre mari votre confident pour qu’il puisse vous accompagner lorsque vos hormones vous joueront des tours et n’oubliez pas qu’ils ne peuvent ni ressentir, ni comprendre vos états d’âmes si vous ne les mettez pas dans la confidence.

Lire Aussi  5 choses à faire pour vivre une après-grossesse en pleine forme

Retour à l’enfance

Certains problèmes relationnels peuvent ressurgir et demandent à être réglés. Se réveillent aussi de façon inconsciente de nombreux souvenirs d’enfance, lorsque la future mère était elle-même bébé. Certaines angoisses infantiles, la peur d’être abandonnée, de manquer d’affection peuvent vous rendre vulnérable. Surtout ne laissez pas ces angoisses vous submerger parlez-en à votre entourage, ils sauront vous comprendre, vous écoutez et vous rassurer.

Corps en chantier

Bébé prend de la place dans votre ventre. Cela ne reste pas sans conséquences! Certaines femmes se plaignent de maux, notamment dans la région du coccyx. Elles ont l’impression que leur bassin est rouillé et ne répond plus aux mouvements qu’elles souhaitent effectuer. Elles pourront être choquées par ces douleurs intercostales mais pas d’inquiétude, cela est dû au déplacement des côtes que bébé provoque en grandissant. Sans oublier les tiraillements au niveau du dos, du bas du ventre, de la sensation d’avoir les jambes lourdes à cause de la mauvaise circulation du sang ou encore de cette petite vessie qui donne toujours envie de faire pipi. La bonne nouvelle est que dès lors que votre bébé pointera le bout de son nez, vous aurez déjà tout oublié !.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *