HARCELEMENT OU DRAGUE RELOU, QUELLES SONT LES LIMITES DU DÉLIT AU MAROC

HARCELEMENT OU DRAGUE RELOU, QUELLES SONT LES LIMITES DU DÉLIT AU MAROC

Entre harcèlement sexuel et mode de séduction, il y a forcément une zone grise où se mêlent allusions insistantes et compliments plus ou moins innocents. 

Que ce soit dans un lieu de travail, dans un lieu public ou ailleurs, nous ne sommes pas l’abri de recevoir des compliments. Mais peut-on, dès lors, les considérer comme du harcèlement ?

Au bureau

Un jour j’ai senti la porte du bureau se refermer à clef, j’ai tout de suite compris ce qui allait se produire. Mon supérieur hiérarchique a posé ses mains sur mes épaules et là j’ai vu le danger venir. Je l’ai laissé croire que je voulais bien entrer dans son jeu mais pas au bureau. Je lui ai proposé de me rappeler après 16h pour que l’on soit plus tranquille. Croyant que j’étais partante, il a accepté. A 16h30 mon téléphone sonnait, je n’ai pas répondu. Il a continué à m’appeler pendant quelques heures puis il s’est calmé. J’ai sauvé ma peau mais j’y ai perdu mon emploi”, Sanaa, 39 ans.

Il me dit que je suis belle

Lorsqu’un compliment est consenti, peut-on évoquer le harcèlement ? Lorsqu’un homme nous trouve belle, cela veut-il pour autant dire qu’il nous trouve à son goût et qu’il nous projette déjà dans ses bras ? Et notre réponse, suppose t’elle que nous consentons et que nous les invitons à continuer ? Pas nécessairement! Accepter un compliment et en remercier son auteur pourrait être innocent d’une part comme de l’autre, jusqu’au moment où l’auteur devient insistant, créant en nous un sentiment de malaise.

Entre harcèlement sexuel et mode de séduction, il y a forcément une zone grise où se mêlent allusions insistantes et compliments plus ou moins innocents.

Entre drague et harcèlement

HARCELEMENT OU DRAGUE RELOU, QUELLES SONT LES LIMITES DU DÉLIT AU MAROCD’après Maître Saâd Zerrad, avocat à Casablanca, la différence entre drague et harcèle
ment sexuel réside dans le consentement. La drague suppose un échange consenti et s’installe dès lors comme un jeu de séduction réciproque. Quant au   harcèlement, il se définit comme une conduite abusive avec un rapport de forces qui s’impose d’un individu à un autre, sans son consentement. Le harcèlement se manifeste par des comportements, paroles, gestes, actes ou écrits pouvant porter atteinte à la personnalité, la dignité,  l’intégrité physique ou psychologique d’une personne. Le harcèlement sexuel se définit pénalement comme le fait d’imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle, qui portent atteinte à notre dignité en raison de leur caractère dégradant, humiliant ou intimidant.

Une femme divorcée

Depuis mon divorce, je suis en permanence sollicitée. Personnellement, je ne sors pas d’une histoire pour entrer dans une autre et même lorsque vous le clamez haut et fort, ils persistent, tentant de vous avoir à l’usure. Après plusieurs tentatives et refus répétés, ils continuent à insister lourdement jusqu’au moment où excédée, je peux devenir cassante et désagréable. Selma, 43 ans

Entre harcèlement sexuel et mode de séduction, il y a forcément une zone grise où se mêlent allusions insistantes et compliments plus ou moins innocents.

Entre oui et non

Dans une situation ambigüe, nous allons avoir tendance à commencer par la méthode gentille qui consiste à remercier la personne pour ses compliments mais il ne s’agira pas forcément d’une invitation à continuer. A travers nos expériences, nous avons développé des mécanismes, gestes et attitudes en réponse à ce qui commencera par être un jeu de séduction. Et là, notre gêne ou nos silences seront autant de réponses que nos sourires ou nos regards. Bref, un compliment devrait être légal face à une personne qui nous plaît mais dans le cas contraire, peut-on évoquer le harcèlement ? Si un homme poursuit ses avances ou allusions après un refus ou l’absence de consentement, la réciprocité devient caduque. La drague étant définie comme une interaction consentie des deux côtés, contrairement au harcèlement qui ne l’est que d’un seul côté.

Lire Aussi  TILILA : UN TROPHEE POUR LE RESPECT DES MAROCAINES DANS LA PUBLICITE

Du côté de la loi

HARCELEMENT OU DRAGUE RELOU, QUELLES SONT LES LIMITES DU DÉLIT AU MAROCSelon Maître Ali-Réda Ziane, avocat à Rabat,  l’Article  503-1 du code pénal marocain, publié dans le B.O du 15 janvier 2004, quiconque abuse de l’autorité conférée par ses fonctions, harcèle autrui en usant d’ordres, de menaces, de contraintes ou de tout autre moyen, dans le but d’obtenir des faveurs de nature sexuelle, est coupable de harcèlement sexuel et passible de l’emprisonnement allant de 1 an à 2 ans d’emprisonnement et d’une amende variant entre 5.000 à 50.000 dirhams. Dans un cadre professionnel, le harcèlement sexuel peut entrainer un licenciement sans indemnités mais il restera difficile prouver d’autant plus que la difficulté réside que cet acte se produit la plupart du temps dans un milieu clos, à l’abri des regards et donc de témoins, précise Maître Ali-Réda Ziane. Cependant, il n’existe pas encore de texte contre le harcèlement moral, de même qu’il n’y pas encore d’application jurisprudentielle permettant de visualiser concrètement le concept de harcèlement sexuel au Maroc. Cela est sans doute dû au fait que les gens ne portent pas plainte.

Ils/Elles ont témoigné 

A quel moment peut-on évoquer le harcèlement ?  A cette question, nous avons pu recueillir quelques témoignages féminins-masculins…

Un homme perplexe

C’est très simple, si l’homme est beau et qu’il a une belle situation, on parlera de drague. En revanche, s’il est moche et qu’il a un compte précaire, on l’accusera de harcèlement” Samir, 46 ans

La meilleure amie

Alors que je courtisais une fille qui me plaisait et que je ne laissais pas indifférente, sa meilleure amie a commencé à me draguer en douce. Cette situation me mettait très mal à l’aise d’autant plus qu’elle n’y allait pas de main morte. Textos, coups de fils nocturnes, attouchements, elle a tout tenté. N’en pouvant plus, j’ai fini par lâcher le morceau à ma copine. Résultat, sa meilleure amie a réussi à la remonter contre moi et de mon côté, cette histoire a fini par me prendre la tête. J’ai dû y mettre un terme tant ça devenait compliqué. Youssef, 47 ans.

Le cas de Hmed El Keddab

Avez-vous entendu parler de l’histoire de Hmed El Keddab ? Proche de la quarantaine, il cible des femmes mariées et riches. Il va s’introduire dans leurs vies en fonction de leurs activités. Une fois le contact établi, il va les séduire puis les filmer, enregistrer leurs voix, les prendre en photos pour les harceler par la suite à coup d’énormes sommes d’argent. Malgré un passage furtif en prison, il continue à harceler de nouvelles victimes incapables de le dénoncer.

Le prof et l'étudiante

Issue d’une famille modeste j’ai eu le malheur de plaire à mon professeur encadrant qui m’a harcelée durant toute une année. J’avais le choix, celui de céder à ses avances et réussir ou le dénoncer et devoir affronter toutes les conséquences que cela allait impliquer. Au vu de la précarité de ma situation, j’ai fini par céder. Aujourd’hui, je porte encore cette histoire comme un poids, un secret que je veux évoquer à visage découvert. Anonyme.

HARCELEMENT OU DRAGUE RELOU, QUELLES SONT LES LIMITES DU DÉLIT AU MAROC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *