HICHAM BELBACHIR “DEVINER C’EST BIEN, S’EXPRIMER C’EST MIEUX”

Selon le coach professionnel, Hicham Belbachir, attendre de l’autre quelque chose que vous ne lui avez pas demandé, sera le meilleur moyen d’être déçu et de générer de la frustration. Explications.

« Je fais tous ces efforts pour lui et il ne le remarque même pas!» Voilà le genre de phrase qui induit que nous attendons que l’autre devine ce que nous voulons, ce que nous ressentons, ce que nous désirons…

Que la problématique vous semble évidente lorsque vous dites «mais c’est évident!». Que les choses vous semblent claires lorsque vous prononcez «c’est pourtant clair!» ou que la situation vous apparaisse comme étant logique quand vous pensez «c’est pourtant très logique!»Cela reste VOTRE évidence, VOTRE clarté et VOTRE logique. Vous partez du postulat que l’autre a le même enjeu, qu’il possède les mêmes informations, qu’il a vécu les mêmes expériences, qu’il a les mêmes contraintes et qu’il souhaite faire la même chose que vous. Pour ainsi dire, vous vous mettez dans la tête de l’autre.

À chacun sa réaction

Votre réaction face à une situation donnée dépendra de votre vécu (passé), de votre contexte actuel (présent) et de votre intention (futur). La combinaison de ces trois éléments, appelée transformateur mental, fera que votre réaction sera différente de celle de l’autre. Par conséquent, si vous possédez un transformateur mental unique et propre à nous… l’autre aussi!

Hicham Belbachir

Dans ces cas là, vous ne devez pas attendre de l’autre, qu’il réfléchisse ou qu’il réagisse comme vous. Qu’en somme, il puisse anticiper vos besoins. Car attendre de l’autre quelque chose que vous ne lui avez pas demandé sera le meilleur moyen d’être déçu et de générer de la frustration.

Dans la peau de la victime

En disant à l’autre «Mais tu n’as pas vu (sous-entendu « deviné») dans quel état je suis», vous vous mettez dans la peau d’un persécuteur (en criant) ou d’une victime (en vous plaignant). Il arrivera même des fois où vous laisserez pourrir une situation afin de vous donner le droit de persécuter l’autre par la suite.

Lire Aussi  PSYCHO : JE PASSE MON TEMPS A PERDRE MES AFFAIRES

Action/réaction

Dans la majorité des cas et en toute bienveillance, l’autre voudrait bien répondre à votre besoin sauf qu’il ne peut pas le deviner! De même qu’il ne pourra deviner l’effort que vous fournissez si vous ne lui dites rien. En supposant même qu’il y ait de la malveillance de sa part, si vous clarifiez vos besoins en les exprimant, vous ne laisserez aucune place à l’interprétation, foyer de toutes les manipulations.

La bonne attitude

Pour établir une relation saine, vous devez :

  1. Faire 50% du chemin (ni plus, ni moins)
  2. Vous assurer que l’autre sache exactement quels sont vos besoins et vos efforts

N’hésitez pas à exprimer vos besoins, même ceux qui pourraient déranger (vous réaliserez que ce que vous pensiez pouvoir déranger, ne l’est souvent pas). Cela permettra de trouver un terrain d’entente suite à une négociation fructueuse.

Malheureusement, vous pouvez perdre beaucoup de temps avant de prendre conscience que l’autre ne vous avait tout simplement pas comprise ou n’avait, juste pas deviné ce que vous ressentiez. Ce temps gâché aurait pu vous servir pour construire une relation épanouie, qui au lieu de cela devient malsaine à cause de la rancœur, des mots bien inutiles que l’on se jette à la figure et des ressentiments que l’on fini par se vouer l’un, l’autre.

Maintenant, posez-vous la question

«Avec qui ai-je besoin de clarifier mes besoin?» Mon mari ? Mon copain ? Ma collègue ? Mon amie ? Mon patron ? Ma sœur ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *