« JAMAIS LE DEUXIEME SOIR » LA COMEDIE HILARANTE A NE PAS RATER

« JAMAIS LE DEUXIEME SOIR » LA COMEDIE HILARANTE A NE PAS RATER

Ce jeudi 25 octobre au Megarama Casablanca, la 9e édition des Théâtrales de Casablanca nous offre un moment d’évasion et de joie avec la comédie hilarante « Jamais le deuxième soir ! ».

 Après « Chéri, j’ai invité mon ex ! », « Les hommes préfèrent les emmerdeuses », ou encore « L’Amour avec mention », l’auteur et metteur en scène Patrick Hernandez présente une nouvelle comédie abordant son sujet préféré, celui du genre !

Comédie résolument féminine, mais certainement pas féministe, « Jamais le deuxième soir » traite un sujet d’actualité qui touche les femmes, d’ici et d’ailleurs. Au menu, la vengeance croustillante d’une femme et de sa meilleure amie contre la gent masculine.

Ici, les rôles sont inversés :

Et si l’homme était plus romantique que la femme ?

Et si les femmes étaient le sexe fort ?

Et si les femmes ne croyaient plus au grand amour ? 

Et si l’homme idéal venait frapper à leur porte ?

Fatiguée des mythos qui lui promettent la lune et ne lui offrent même pas l’ombre des étoiles, Mirabelle décide de faire, elle aussi, dans les aventures sans lendemain. Lorenzo, un beau gosse italien est l’heureuse victime. Mais il s’avère être un gentleman bien romantique, en quête du grand amour !

Lire Aussi  SPECTACLE : IL ÉTAIT UNE FOIS PEAU D’ÂNE...

« JAMAIS LE DEUXIEME SOIR » LA COMEDIE HILARANTE A NE PAS RATER

La pièce est magistralement interprétée par le trio d’acteurs Thomas Perrin, Isabelle Rocher et Maroussia Henrich. Les deux actrices marquent leur rôle par une énergie, une bonne humeur et une interprétation pleine de justesse. Complices, elles entraînent avec loufoquerie leur troisième partenaire et seul homme sur scène, dans une dynamique qui donne à cette pièce une certaine fantaisie loin d’être déplaisante.

Alors, pour toutes les déçues de l’amour ou celles et ceux qui ont envie de passer une bonne soirée légèrement décalée, soyez au rendez-vous le jeudi 25 octobre 2018, au Mégarama de Casablanca.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *