QUI SONT LES FINALISTES DES CARTIER WOMEN’S INITIATIVE AWARDS 2018 ?

LES FINALISTES DES CARTIER WOMEN’S INITIATIVE AWARDS 2018

Avec l’annonce des finalistes de l’édition 2018 des Cartier Awards, Cartier réaffirme son engagement envers les femmes entrepreneures et l’excellence créative partout dans le monde.

Depuis 2006, Cartier, en partenariat avec l’INSEAD Business School et McKinsey & Company, accompagne les femmes à la tête d’entreprises créatives, financièrement viables et responsables. Ce concours international vise à soutenir et distinguer les femmes entrepreneures qui contribuent à trouver des solutions concrètes pour l’avenir de notre planète et à mettre ces solutions à la disposition du plus grand nombre.

Les 18 finalistes des Cartier Women’s Initiative Awards ont été sélectionnées parmi 2800 candidatures issues de plus de 130 pays, soit quasiment le double de candidatures par rapport à l’année dernière. Les 12 finalistes recevront une bourse de financement de US$ 30,000. Enfin, les 6 lauréates recevront US$100,000 ainsi qu’une année de mentorat personnalisé.

Le campus de l’INSEAD à Singapour recevra les 18 finalistes pendant une semaine où elles bénéficieront de sessions de coaching sur mesure et où elles auront l’opportunité de confronter leurs propositions à l’évaluation des membres du jury. Les lauréates seront annoncées lors de la cérémonie de remise des prix des Cartier Awards, le 26 avril 2018, au Capella, à Singapour.

Lire Aussi  EMILY KEENE : L'HISTOIRE DE VIE DE LA CHERIFA D’OUEZZANE

Pour les zones d’Afrique sub-saharienne, Moyen-Orient et Afrique du Nord, 6 talentueuses femmes entrepreneures ont été sélectionnées. Détail.

Hanan Khader
Jordanie, HELLO WORLD KIDS (Une plateforme d’apprentissage en ligne qui enseigne la programmation informatique aux enfants et aux adolescents)
Noha Khater
Égypte, ALMOUNEER MEDICAL SERVICES (Un centre médical et un système numérique qui lutte contre la cécité causée par le diabète)
Siroun Shamigian
Liban, KAMKALIMA (Une plateforme digitale faisant appel à l’intelligence artificielle et l’analyse de données afin d’aider à apprendre et à enseigner la langue arabe)
Melissa Bime
Cameroon, INFIUSS (Une banque du sang en ligne qui récolte et expédie les dons de sang vers les hôpitaux)
Audrey Cheng
Kenya, MORINGA SCHOOL (Une école de codage multidisciplinaire offrant à la jeunesse africaine des formations professionnelles digitales)

Evelyn Namara
Ouganda, VOUCH DIGITAL (Des bons numériques révolutionnant les transferts monétaires issus des gouvernements et des organisations humanitaires)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *