Orchestre Philharmonique du Maroc: 20 ans sans fausse note!

EN 1996, Farid Bensaïd fonde l’Orchestre Philharmonique du Maroc, un orchestre composé de quatre-vingt musiciens, tous professionnels. 2o ans plus tard…

Et c’est ainsi, qu’à chaque saison, l’Orchestre Philarmonique du Maroc, donne une quarantaine de concerts. Et, depuis 20 ans, saison après saison, il offre à un public de mélomanes, de passionnés, d’amateurs, de profanes, à un public à la fois restreint comme il peut être large, une palette de programmes musicaux variés, dont le répertoire s’étale sur 3 siècles de musiques, variées, plurielles…

Ainsi, du grand répertoire symphonique à la musique contemporaine, sans oublier l’opéra et la musique de chambre, l’Orchestre Philarmonique du Maroc, construit, depuis vingt ans, sa saison musicale autour de six évènements phares, savamment éclectiques, pour une émotion partagée, l’ensemble donnant une partition d’une très grande tenue. Ainsi, l’Orchestre Philarmonique du Maroc s’ancre-t-il si magnifiquement, si harmonieusement dans notre paysage culturel. Et c’est aussi ce qui aura permis de viabiliser la profession d’instrumentiste dans un Maroc qui se projette dans la symphonie de l’avenir… On comprend alors les raisons qui font de l’Orchestre Philharmonique du Maroc une association d’utilité publique, et que l’OPM soit devenu en 20 ans d’existence, la référence en matière de musique classique au Maroc.

Jouer la partition de l’excellence

S’il fallait laisser se dérouler les grands moments de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, il va de soi que son positionnement hautement qualitatif, mais aussi son éclectisme, sa maîtrise des genres, sur 3 siècles, – rappelons-le -, lui a permis d’attirer les plus grands, tous ces noms prestigieux qui ont aussi participer à lui donner, en 20 ans, ses plus belles heures, ses plus beaux moments de musique. On pense évidemment à des artistes et des chefs d’orchestre majeurs, parmi lesquels : Emmanuelle Bertrand, Jean-Claude Casadesus, Marc Coppey, Abdel Rahman El Bacha, Laurent Korcia, Paul Meyer, Laurent Petitgirard, ou encore Xavier Phillips, qui, avec archets ou baguettes, ont construit, sans jamais la dénaturer, une identité musicale unique : celle de l’Orchestre Philharmonique du Maroc

Orchestre Philharmonique du Maroc s’engage, rayonne

Rayonner, faire entendre sa voix, quoi de plus noble et de plus naturel… Et c’est à la fois l’ambition, mais aussi ce qui dicte à l’Orchestre Philarmonique du Maroc sa vision, faite de rigueur, d’ouverture, de désir d’affirmation autant que de partage.

Lire Aussi  8 séries incontournables pour un été inoubliable

C’est ainsi qu’une véritable ingénierie d’actions culturelles est développée par l’Orchestre Philharmonique du Maroc, qui participe ainsi au rayonnement culturel d’un Maroc qui sait, et démontre que la musique est une des plus beaux langages que l’Humanité se soit donnée, de tous temps, en tous lieux. Que ce soit donc grâce à la création de son Concours International de Musique, mais aussi à ses productions d’opéra, l’Orchestre Philharmonique du Maroc entend rayonner à travers la scène culturelle internationale.

Jouer la partition des plus jeunes

Dans un pays dont la jeunesse est à la fois, une richesse, une force, et un patrimoine culturel en soi, des actions en directions des mélomanes de demain est nécessaire. C’est ainsi qu’en partenariat avec les Écoles Internationales de Musique et de Danse de Casablanca et de Rabat, l’Orchestre Philharmonique du Maroc dédie pour chaque série, un ou plusieurs concerts à son jeune public. Grâce à ces concerts scolaires, commentés et adaptés aux enfants, l’Orchestre met la musique classique à la portée des plus jeunes.

En accord Majeur avec le public

Il n’est d’harmonie que celle qu’on partage… Ainsi la promotion de la musique classique au Maroc, et les moyens de son accessibilité, sont-ils parmi les principaux objectifs de l’Orchestre Philharmonique du Maroc. A ce titre, l’OPM mène différentes actions de médiation auprès de son public. A l’occasion de ses concerts en plein air, de ses concerts commentés : A la Rencontre d’une œuvre, ou grâce à ses ateliers de préparation à l’écoute : les Avant-Scènes, l’Orchestre invite son public au cœur des chefs d’œuvre de la musique, permettant ainsi à tous ses spectateurs de se familiariser avec le langage musical classique et de décrypter, pour mieux les apprécier, les grandes œuvres du répertoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *