En photos, tous les looks du défilé Dior printemps-été 2017

Pour la première fois, c’est une femme qui dirige la collection Dior. Elle s’appelle Maria Grazia Chiuri, son regard est audacieux et parfois féministe. À travers cette nouvelle collection, elle nous appelle à réfléchir sur les formes d’une silhouette contemporaine, agile et olympienne autour de l’uniforme d’escrimeur. Fascinée par l’aspect intime et artisanal de la Maison, Maria Grazia Chiuri expérimente différentes matières dans des assemblages inédits. De somptueuses broderies des signes du zodiaque recouvrent les étoffes jusqu’à devenir de véritables toiles. Des figures de tarot transposées dans des milieux différents suggèrent des interprétations possibles de l’avenir.

Côté matières, on retrouve le coton décliné en bleu, blanc et noir. Et ce rouge tant aimé par Christian Dior, en plus du gris et du rose. Le denim apparaît comme un élément conjonctif. Le tulle, la mousseline de soie et la georgette se déclinent quant à eux en maxi jupes dont la longueur varie au gré des envies.

Lire Aussi  Tendance mode printemps-été 2017: on mise sur le rose

Directrice artistique des collections de haute couture, de prêt-à-porter et d’accessoires féminins de la Maison Dior, Maria Grazia Chiuri explique qu’elle s’efforce d’être attentive au monde et de créer une mode qui ressemble aux femmes d’aujourd’hui, une mode qui les accompagne dans leurs transformations, pour échapper aux catégories stéréotypées du “masculin/féminin“, “jeune/moins jeune“ ou encore “raison/sentiment“.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *