SOUMIA MAALAL BENNANI, JOAILLIERS DE PERE EN FILLE

SOUMIA MAALAL BENNANI, JOAILLIERS DE PERE EN FILLE

Incontestablement, Mohamed aura transmis à sa fille, Soumia Maalal Bennani, l’amour du beau et la passion du bijou. Une passion qui s’est révélée au fil du temps et qui porte un nom aujourd’hui, celui de K’Rare.

C’est au cœur de Casablanca et plus précisément sur le boulevard d’Anfa, que K’Rare Haute Joaillerie a ouvert son écrin pour le plus grand bonheur des amateurs d’or, de diamants et de pierres précieuses.

Tel père, telle fille

Cette ouverture initiée par Soumia Maalal Bennani, s’inscrit tout naturellement dans l’ADN de cette gemmologue, attirée depuis toujours par les objets précieux et raffinés. Et ce n’est certainement pas un fait du hasard, puisque Soumia Maalal Bennani baigne depuis sa plus tendre enfance, dans le monde fabuleux de l’orfèvrerie traditionnelle. Un monde dans lequel son père, Mohamed Maalal reçoit chaleureusement ses clientes. Un monde où il écoute, explique et conseille. Un monde où le regard des femmes s’habille de lumière à la vue des bijoux qu’il leur propose. Et la jeune femme de percevoir l’artisan joailler comme le trait d’union entre la personne qui portera le bijou et la pièce créée pour elle. Si Soumia a tenté de fuir cet héritage, il aura vite fait de la rattraper. Diplômée en Communication des Entreprises en France et après un premier parcours professionnel dans cette voie, elle se laissera ensuite guider par ses envies de revenir aux racines mêmes de son éducation. C’est donc tout naturellement qu’elle poursuivra, quelques années plus tard, des études en gemmologie à Anvers. Cette formation marquera un tournant dans sa vie.

Lire Aussi  Coup de gueule: quand personne ne protège plus personne.

K’Rare, une nouvelle signature de la Haute Joaillerie

C’est tout naturellement que Soumia Maalal Bennani décide de réaliser son rêve en ouvrant sa boutique dont le nom se compose des initiales de ses enfants. Dans ce nouvel écrin, elle nous livre des collections éblouissantes de beauté et de préciosité. K’Rare s’inscrit désormais comme l’aboutissement d’un héritage, mais aussi comme le prélude de ces nombreuses années de travail, de recherche de soi et de réflexion, où l’on peut se laisser tenter par des pièces uniques qui prennent la forme de parures, alliant modernité et raffinement.

SOUMIA MAALAL BENNANI, JOAILLIERS DE PERE EN FILLE
Dans cette boutique, la magie opère grâce à une alchimie d’ambiance et de matières, de couleurs et de lumières, d’or et de diamants. Les bijoux y sont proposés ou créés à la demande.

Le plus grand hommage que l’on puisse faire d’un diamant est de l’appeler, un solitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *