Votre périnée est un muscle précieux, comment en prendre soin

Appelé aussi «plancher pelvien», le périnée est un ensemble de muscles qui soutient les organes situés au niveau du bassin. Pour lui redonner tonus et vitalité, une petite mise au point s’impose!

En plus de soutenir le rectum, le vagin et l’utérus, le périnée est sollicité du fait de nos grossesses, de la ménopause et de l’âge. Ces nombreux facteurs qui favorisent à terme l’altération des tissus et des muscles, provoquent également le relâchement et la détérioration du périnée. Les conséquences peuvent être grave, à savoir: incontinence urinaire, prolapsus (descente d’organes), troubles fonctionnels en rapport avec les pathologies gynécologiques, troubles sexuels, etc.

Une rééducation préventive

La rééducation périnéale permet d’aider le périnée à bien réassumer ces fonctions, elle vous permettra de récupérer un périnée tonique, avec des réflexes efficaces lorsqu’il est soumis à des pressions abdominales. Même lorsque la femme n’a aucun problème de fuite urinaire, il est important de lui proposer une rééducation périnéale. Bien rééduquer son périnée évite des problèmes plus graves à long terme, comme la descente d’organes… A court terme, la rééducation périnéale permet de limiter les fuites urinaires. De même qu’elle aide à retrouver une sexualité plus épanouie.

Comment ça se passe ?

Le médecin évalue l’état de la musculature périnéale et prescrira le cas échéant des séances de rééducation pratiquées par un kinésithérapeute. La rééducation s’effectue selon trois méthodes :

  • La rééducation manuelle pour vous faire prendre contact avec les différents muscles périnéaux.
  • La stimulation électrique qui fait se contracter les muscles du périnée de manière passive au moyen d’une sonde vaginale.
  • Le bio-feedback qui, à l’aide une sonde, vous permettra de contrôler vous-même les résultats de vos contractions périnéales.
Lire Aussi  La multinationale Unicity ouvre sa première filiale au Maroc

La rééducation après l’accouchement

Pour celles qui viennent d’accoucher, la rééducation périnéale doit être pratiquée environ six semaines après l’accouchement. Il est formellement déconseillé de faire des abdominaux avant de renforcer son périnée car des abdos trop musclés pèsent sur le plancher pelvien et pourraient le détériorer davantage. Patientez donc avant de retrouver un ventre plat et terminez vos séances de rééducation périnéale!

Pour garder un périnée tonique

  • De manière rythmique ou de façon prolongée, contractez régulièrement votre périnée au repos pendant quelques minutes, une à deux fois par jour. L’exercice est très discret et peut se pratiquer partout: dans la voiture, au bureau, etc.
  • Contractez votre périnée en situation d’effort abdominal comme la toux, l’éternuement ou le rire…
  • Ayez un bon transit intestinal, attention à la constipation qui détériore le périnée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *